Quoi de neuf dans PolyWorks® 2016

Il y a plus de dix ans, InnovMetric s’est lancée dans le projet ambitieux d’offrir à ses clients une plate-forme logicielle universelle de métrologie 3D indépendante du matériel. Avec PolyWorks 2016, la définition d’une plate-forme universelle prend un tout autre sens : il s’agit d’un centre de numérisation universel qui interagit avec tout type de dispositif de mesure de métrologie 3D et qui offre un processus universel pour effectuer toutes les tâches d’inspection.

Cette approche de bout en bout novatrice réduira considérablement le coût total de possession de logiciel pour les fabricants industriels, car elle élimine les cloisonnements dans le processus de métrologie, diminue le coût de formation, permet une collaboration accrue entre les équipes, assure l’uniformité des résultats de mesure et accroît la mobilité du personnel.

Grâce à PolyWorks 2016, les opérateurs de dispositifs de métrologie portable et de MMT à commandes numériques peuvent maintenant :

  • établir un plan de mesure sans connexion physique à un dispositif de mesure particulier;
  • définir des contrôles géométriques relatifs à des objets de mesure et préparer des rapports d’inspection;
  • se connecter à un dispositif de métrologie portable avec ou sans contact, ou à un contrôleur de MMT à commandes
    numériques (de Hexagon, Mitutoyo, Nikon, Pantec et Wenzel, et à partir de serveurs I++), pour lire la séquence de mesure;
  • passer en revue les contrôles géométriques et les rapports relatifs aux objets mesurés, ou les résultats d’inspection d’un lot d’items au moyen de la fonction intégrée de maîtrise statistique des procédés.

Grâce à l’architecture universelle de métrologie 3D de PolyWorks 2016, seules de petites modifications doivent être apportées à un projet d’inspection PolyWorks afin qu’il puisse être utilisé avec de multiples plates-formes matérielles pour optimiser les méthodologies de mesure d’objets et les adapter en fonction de différents principes de mesure.

Ainsi, PolyWorks 2016 marque le début d’une nouvelle ère en matière de projets d’inspection universels et d’interopérabilité des dispositifs, ce qui offre aux clients une souplesse totale pour choisir les dispositifs de mesure qui répondent à leurs besoins et optimiser le rendement du capital investi dans la métrologie 3D.

Séquences de mesure personnalisées

Depuis 2012, PolyWorks offre le puissant outil Jouer l’inspection, qui génère automatiquement une séquence de mesure guidée étape par étape pour saisir des ensembles de données 3D sur un nouvel item à l’aide de dispositifs de métrologie portable. PolyWorks 2016 élargit les capacités de la technologie « Jouer l’inspection » en permettant la personnalisation de sa séquence autogénérée.

À l’aide du nouvel éditeur de séquences, les utilisateurs peuvent maintenant :

  • configurer l’ordre des opérations de mesure;
  • contrôler les changements de position de dispositif;
  • déclencher des opérations propres à la MMT, comme le déplacement de la tête du palpeur à un endroit particulier ou la modification de l’orientation d’un outil de mesure;
  • ajouter facilement des messages et des images de guidage;
  • créer des blocs d’opérations conditionnels;
  • insérer des macros, ce qui offre des possibilités illimitées en matière de personnalisation de processus.

L’éditeur de séquences permet aux utilisateurs de définir facilement des séquences de mesure fiables et répétables parfaitement adaptées à leurs besoins, ce qui assure l’efficacité de leurs opérations de métrologie en atelier.

 

Configuration de projets d’inspection hors ligne

PolyWorks 2016 offre une nouvelle fonction de simulation hors ligne facile à utiliser, qui génère automatiquement des données de nuage de points et des points palpés simulés à partir d’un modèle CAO de la pièce mesurée, tout en suivant un processus de mesure simulé. La simulation hors ligne permet aux utilisateurs de créer rapidement des composantes mesurées d'objets de mesure, des recalages data, des cartes de couleurs data, des tableaux de contrôles géométriques, des captures d’écran de scène 3D et des rapports d’inspection simulés avant d’exécuter la tâche de mesure réelle, et ce, sans devoir accéder à un dispositif de mesure. De plus, la fonction de simulation hors ligne de PolyWorks 2016 prend entièrement en charge les MMT à commandes numériques, ce qui permet aux utilisateurs de contrôler l’orientation et la trajectoire des outils de palpage et de numérisation laser à partir d’un dispositif virtuel.

Fonctionnalités améliorées pour la mesure de pièces

Groupes d’extraction d’entités géométriques pour l’inspection de pièces flexibles

Regroupez des ensembles d’entités géométriques et effectuez rapidement sur le modèle CAO un recalage best-fit des points data mesurés environnants afin d’obtenir les recalages optimaux pour l’extraction d’entités géométriques sur des pièces flexibles présentant de grands écarts.

Mesure itérative sur les bords tranchés et rabattus

Améliorez la précision des écarts mesurés pour les surfaces et les bords lorsque la pièce présente des écarts considérables par rapport à l’objet référence nominal.

Propriétés de mesure des laser trackers pour les entités géométriques

Enregistrez et prédéfinissez les propriétés de mesure d’objets, comme le type de réflecteur et le mode de mesure, pour des entités géométriques individuelles afin de mettre en oeuvre des séquences de mesure guidée répétables pour les laser trackers.

Affichage des écarts avec les modèles CAO au moyen de techniques de mappage des textures

Utilisez des techniques de mappage des textures pour améliorer la vitesse d’affichage de la carte de couleurs des écarts pièce-à-CAO et pour interpoler les couleurs des écarts au moment de l’exécution d’un zoom avant.

Télécharger la brochure

 

Cliquer sur l'image pour télécharger la version PDF.