PolyWorks® 2015 améliore la qualité, la répétabilité et la productivité de la mesure

InnovMetric Logiciels inc. est fière d’annoncer que la version 2015 de PolyWorks, sa plate-forme logicielle universelle de métrologie 3D, est axée sur l’amélioration de la qualité, la répétabilité et la productivité de la mesure. Parmi les nouvelles fonctionnalités clés de PolyWorks 2015, on retrouve un outil de guidage innovateur pour le scanning d’entités géométriques ainsi qu’un flux de travail intégré permettant l’inspection en 2D à l’aide d’entités géométriques.

Guidage pour le scanning d’entités géométriques

L’innovation révolutionnaire amenée par la technologie de maillage de qualité en temps réel de PolyWorks 2014 a été de calculer et d’afficher des métriques de qualité guidant les opérateurs de scanner laser, leur permettant ainsi de numériser des surfaces avec un haut niveau de qualité. PolyWorks 2015 étend les capacités de guidage pour le scanning lancées l’année dernière en calculant et affichant des métriques de qualité pour les entités géométriques extraites à partir de données produites par scanning. L’objectif de ce nouvel outil de guidage pour le scanning d’entités géométriques est de répondre aux deux questions suivantes :

  • Y a-t-il suffisamment de données pour ajuster cette entité de manière fiable?
  • S’il n’y a pas assez de données, où l’opérateur devrait-il faire l’acquisition de données supplémentaires?

Trois métriques de qualité analysent le niveau de couverture de la surface, de la courbe ou de la circonférence et déclenchent l’affichage de graphiques de guidage qui indiquent à l’opérateur les zones où des données supplémentaires sont requises. Lorsque la qualité est jugée acceptable pour une entité géométrique donnée, son graphique de guidage n’est plus affiché. Pour les entités rondes, par exemple, les métriques de qualité vérifient qu’au moins 270 degrés de la circonférence a été mesurée par scanning, ce qui améliore la qualité et la précision des entités ajustées. Tandis que pour une entité de type plan, elles vérifient qu’au moins 75% de la surface a été mesurée, ce qui garantit un ajustement équilibré. Le nouvel outil de guidage pour le scanning d’entités géométriques améliore également la répétabilité de la mesure et favorise un apprentissage accéléré du scanning, car le logiciel guidera une équipe d’opérateurs de scanner laser à mesurer les mêmes pièces de manière similaire.

 

Inspection en 2D à l’aide d’entités géométriques

PolyWorks 2015 propose un nouveau flux de travail bien intégré et convivial permettant l’inspection en 2D à l’aide d’entités géométriques. L’inspection en 2D le long de sections planes est utile pour les pièces qui sont trop flexibles ou déformées, telles que les pièces en plastique ou coulées, ou pour mesurer des types de géométrie difficiles à mesurer en 3D, tels que les rayons de congés ou les épaisseurs de parois.

Le nouveau flux de travail comprend trois étapes :

  1. Création d’une section plane.
  2. Définition d’entités géométriques nominales sur la composante nominale de la section (telles que des lignes, arcs, distances et angles).
  3. Extraction de ces entités sur la composante mesurée de la section.

La nouvelle méthodologie d’inspection en 2D remplace un procédé qui était auparavant manuel, ce qui permet des gains de productivité considérables étant donné sa compatibilité avec les technologies de mise à jour automatisée de projet et de mesure multi-pièces DirectReplay™.

 

Autres améliorations

PolyWorks 2015 offre également plusieurs nouveautés qui rehaussent la productivité :

  • Un nouveau concept d’échantillon dans l’outil de MSP, incluant quatre nouveaux tableaux de contrôle conformes aux standards de l’industrie ainsi qu’un accès direct aux valeurs de Cpk et Ppk pour les échantillons.
  • Un objet Data de type nuage de points de haute qualité permettant une amélioration de performance significative lorsque la technologie de maillage de qualité en temps réel est utilisée en combinaison avec plusieurs positions de dispositif.
  • De nouvelles capacités au niveau du recalage de positions de dispositif par cibles qui répondent aux besoins des opérateurs de tracker laser dans l’industrie aéronautique, telles que le contrôle sur l’utilisation individuelle des coordonnées X, Y, Z des cibles, le contrôle sur l’utilisation d’une cible dans les calculs de facteurs d’échelle et l’ajout d’un poids pour chaque cible. L’algorithme de compensation en bloc de PolyWorks a également été peaufiné pour gérer les positions de dispositif orientées par rapport à la gravité à l’aide d’un capteur de niveau.
  • Livraison des clés de licence node-locked par infonuagique.

« Nous sommes enchantés de l’accroissement de productivité que PolyWorks 2015 apporte aux procédés de métrologie de nos clients. Cette nouvelle version ajoute également un niveau de sophistication supplémentaire aux solutions introduites dans PolyWorks 2014, ce qui maximise davantage le retour sur l’investissement de nos clients qui opèrent des dispositifs de scanning laser », souligne Marc Soucy, président d’InnovMetric Logiciels.

 

À propos d’InnovMetric

Fondée en 1994 et établie à Québec, avec des filiales à l’échelle internationale, InnovMetric Logiciels inc. est le chef de file en solutions logicielles universelles de métrologie 3D. Les plus grandes entreprises de fabrication industrielle (Toyota, GM, Volkswagen, Honda, BMW, Daimler, Ford, Rolls-Royce, Pratt & Whitney, Boeing, Embraer, Bombardier, Apple et plusieurs autres) font confiance aux solutions logicielles PolyWorks® ainsi qu’aux services techniques qui y sont associés afin de maximiser les avantages résultant de l’utilisation de technologies de mesure 3D à des fins d’ingénierie et de fabrication.

Avec nos filiales et joint-ventures, nous comptons plus de 200 employés répartis dans 7 pays : le Canada, les États-Unis, la Chine, l’Inde, la Thaïlande, le Japon et le Brésil.